Candcam - High quality office accomodation

Lire Cet Article Sur La Reserve D'argent

Lire Cet Article Sur La Reserve D'argent

Pour une réforme radicale du prêt revolving en France

Difficile d'essayer d'entrevoir comment pourraient progresser nos sociétés si l'emprunt disparaissait. Logique, ce système nous est présenté comme le seul qui soit en mesure d'assurer notre prospérité et, par conséquent, la paix sociale. Contester le fondement du crédit revient à s'en prendre à ce qui a fait le succès de nos grandes compagnies, de nos avancées technologiques ou encore, ce qui a permis à de nombreux ménages de devenir propriétaires de leur maison ou appartement. Dans son fondement, le prêt n'est pas foncièrement une mauvaise chose, mais l'abondance de crédit par réserve d'argent est en revanche un mal contre lequel il faudra un jour s'attaquer.

En quoi le prêt renouvelable pose-t-il problème ?

Qu'il soit question d'un crédit hypothécaire pour l'achat d'une propriété ou d'un financement aux entreprises, certaines formes d'emprunts sont incontournables pour la réalisation de projets importants. La demande de crédit personnel est souvent nécessaire lorsque l'épargne des ménages est insuffisant pour acheter une nouvelle voiture ou pour des travaux de rénovation. En soi, le crédit est peu critiqué lorsqu'il fait naître un projet bien défini et qui soit utile pour un individu ou pour une communauté (si toutefois le taux d'intérêt reste correct). Il suffit pour le demandeur de prouver sa bonne santé économique et la pertinence de son dossier pour obtenir un prêt par un établissement bancaire. Un système est pourtant montré du doigt par les associations de défense des consommateurs : les réserves d'argent. En raison d'abord de leurs TAEG très élevés, mais également par leur mode de fonctionnement (réserve d'argent se renouvelant au fil des mensualités) qui tend à créer un engrenage et qui conduit au sur-endettement. Relativement rapide et facile à obtenir, cette réserve donne la possibilité aux clients de régler leurs achats en magasin ou en ligne avec une carte aux couleurs de l'organisme de crédit. Avec cette carte en poche, son utilisateur peut être entraîné à réaliser des achats d'impulsion à cause de cette réserve qui peut donner cette fausse impression d'avoir de l'argent en abondance. Si aucune initiative visant à plafonner sérieusement les taux, ou même une interdiction sans détour de ce type de crédit n'est décidée, alors la lutte contre le sur-endettement est loin d'être terminée.

À la place, les maisons de crédit pourraient commercialiser des solutions plus classiques et surtout beaucoup moins coûteuses.

Relancer le crédit en mettant l'accent sur des modes de distribution parallèles

Si le crédit revolving devait disparaître, il est fort à parier que ce soient les grands magasins et les sites de e-commerce qui en souffriraient les premiers. Ceci s'explique par le fait que beaucoup de consommateurs payent leurs achats d'équipement avec une réserve d'argent. Si les banques ne souhaitent pas adapter leurs offres de crédit personnel à des montants moins élevés (pour compenser la perte de la réserve d'argent), il sera impossible de les forcer à le faire.
Des solutions de rechange devront alors rapidement être trouvées.

L'idée première serait de faire en sorte que le gouvernement accompagne les grandes et petites entreprises de distribution pour qu'elles développent leur propre organisme de financement. Ce nouveau service serait soutenu par l’État et proposerait des offres de micro-prêt personnel entre 500 et 2000 euros pour chaque client souhaitant payer à crédit ses achats. Sa gestion pourrait être attribuée à une agence semi-privée ou alors à une société spécialisée en prêt à la consommation et les responsables auraient un large pouvoir de décision. En cas de mise en place, il est possible d'imaginer que les clients obtiendraient une carte de crédit associée à leur prêt, mais exemptée de réserve d'argent. Le rassemblement des professionnels du secteur pourra faire en sorte de munir cette structure financière d'une puissante force de frappe, pour leur propre intérêt et aussi celui de leurs clients.

Autre alternative, favoriser Reformer le secteur du credit en France développement du crédit entre particuliers en soutenant la création d'une plateforme officielle de mise en relation. Le principe est de mettre en relation d'un côté des investisseurs en recherche d'un placement à rendement avec, d'autre part, des demandeurs qui souhaitent financer un projet bien défini. Le taux d'intérêt appliqué à l'emprunteur correspondrait au rendement du capital prêté par l'investisseur. Même s'il faut un certain temps pour que les citoyens participent de façon massive à ce programme, le développement d'un tel projet peut toutefois se faire assez rapidement.


L'ultime initiative serait à négocier avec la Banque centrale afin qu'elle accepte de capitaliser les organismes publics de crédit. L'argument avancé serait que les capitaux soient immédiatement ré-injectés dans l'économie réelle au lieu d'être utilisés dans un but de spéculation boursière.

41-45 Eggleston Court,
Riverside Park, Middlesbrough, TS2 1RU

Available to let
2562 sq ft (235sq m) to 12,000 sq ft (1115 sq m)

Existing tenants include Handelsbanken, South Tees Hospital and Emerson Process Management

Cadcam © 2014